boxe arabe:grand prix de Russie est un gala qui pourrait changer le visage de l’Afrique “ERIC ELLA”

boxe arabe:grand prix de Russie est un gala qui pourrait changer le visage de l’Afrique “ERIC ELLA”

Reçu le weekend dernier dans une émission de la chaine de télévision Camerounaise, le président de la Fédération Africaine de Boxe Arabe(F.A.B.A),Éric Ella a fait le tour d’horizon sur l’organisation de la boxe arabe en Afrique avant le gala de Grand prix de la Russie.

A bâtons rompus ,le point focal de la boxe Arabe en Afrique ,a éclairé,sans détour, toutes les attentes d’Afrique dans ce gala.
Pour Éric Ella,les attentes de l’Afrique dans ce gala sont énormes.il ya des attentes sportives, politiques, économiques, sociales et culturelles.

Sur le plan SPORTIF

“La fédération Africaine de Boxe Arabe( F.A.B.A) avec tous ces représentants africains on a qu’un seul objectif qui est de ramener un maximum des ceintures” a-t-il déclaré.A en croire Éric Ella
La donne a changé chez les Africains.Avant ils participaient pour la figuration mais aujourd’hui ils sont très ambitieux de remporter plus des titres.Ce qui fera d’eux les meilleurs au monde.

C’est dans ce cadre , a-t-il renchéri que l’Afrique compte à gagner au moins 120 ceintures sur 244 mises en jeux.

Sur le plan POLITIQUE

Eric Ella a appelé les ministres des sports et les parlementaires de différents pays Africains d’être présents en Russie.

“Nous allons amener un maximum des ministres des sports de différents pays Africains. C’est sur invitation et tout sera pris en charge par la Fédération Internationale de Boxe Arabe ( F.I.B.A.).
On va aussi amener les parlementaires africains pour discuter avec les parlementaires Russes.” a-t-il déclaré

Sur le plan ÉCONOMIQUE ET SOCIAL

Le président de la F.A.B.A éclaire que la F.I.B.A compte voir les hommes d’affaires Africains dans ce gala pour un échange avec ceux des autres continents.

“Nous allons amener les hommes d’affaires africains qui pourraient tisser le partenariat et se faire financer.
C’est un gala qui pouvait changer le visage d’Afrique à travers la fédération Africaine de Boxe Arabe(F.A.B.A).Surtout si tout ce passe bien avec l’aide de la Fédération internationale qui a mobilisé beaucoup des hommes d’affaires Russes et arabes avec le parainage du président Russe, Vladimir Poutine. Ainsi que le soutient du parlement russe qui a disponibilisé le village olympique de Moscou pour l’organisation de ce gala”a-t-il souligné.

Par la même occasion,il a assuré les Africains que toutes les conditions sont mises en place de façon à ce que tous les aspects,tous les domaines qu’ils ont visé, puissent atteindre les objectifs assignés.

Quant au plan CULTUREL

Éric Ella confirme qu’il y aura un défilé de mode Africain en Russie qui va symboliser l’ancienne civilisation Africaine.

En fin,Ella a fait l’état de lieu de la boxe arabe en Afrique, qu’il juge positif après seulement une année d’existence mais il ya beaucoup des avancées significatives.

“En Afrique,la boxe arabe est très jeune,dans une année on a affilié 51 pays sur les 53 que compte l’Afrique. Notre deuxième étape sera de bien structurer les fédérations nationales mais aussi de maximiser la communication,la formation par des stages et d’augmenter le nombre de licenciés d’ici deux ou trois ans” a-t-il conclu.

Le sport cultive l’amour et la fraternité, il fait aussi parti des peuples du monde.Le rendez-vous est pris du 21 avril au 1 mai 2021 à Moscou en Russie.

Djastro Mubemba

juliomutoto

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *