Félix Tshisekedi, la vérité qui frise les aigris “Mboka esi ekufa”(Opinion libre)

Félix Tshisekedi, la vérité qui frise les aigris “Mboka esi ekufa”(Opinion libre)

La complaisance d’une foi erroné des milliers des congolais qui pense autrement sur le propos du chef de l’État qui avait signifié l’essentiel sur ” Mboka esi ekufa”. Lors de son périple en l’intérieur du pays précisément au Kasaï.

Les signaux sombre que présente l’actuelle République démocratique du congo, il y’a lieu d’affirmer que le Congo était mort depuis bien longtemps sur tous le plan , un peuple qui prend comme model d’enrichissement le détournement, d’où le detourneur sont des chefs de groupement politique, un pays d’où un jeune qui manque à mangé cree une kioske des ventes de crédit soit traqué par une police qui ne cesse de quémander 500 FC a longueur de journée, un pays d’où les chauffeurs de voiture non plus des permis de conduire,ou une population n’a aucune carte d’identité, un pays d’où les églises et assemblée sont plurielle que des bibliothèques,un pays d’où les militaires pavane en quémandant de l’argent comme des mendiants, un pays d’où les résidus éducationnel occupe des postes des responsabilités,un pays d’où les entreprises publiques ne lance jamais des appels au recrutement mais s’il s’agit de l’armée et la police la chaîne nationale mobilisé,

Un pays d’où les jeunes qui finissent l’université, on les oblige à avoir une expérience imaginaire de 5 à 3 ans, un pays d’où un enseignent est mal payée d’où un simple député touche mille fois mieux des avantages,

Un pays d’où tout est fait sous l’impulsion dé et non du peuple,un pays d’où les responsabilités des erreurs sont pour les politiciens et non du peuple, une nation qui opte pour les futilités,un pays d’où les questions majeurs sur l’état nation reste absent aux grand débat télévisé en vrai “Mboka esi ekufa” nul ne peut ignorer la place qu’occupe la République au fond du trou aucune espérance ni espoir pour cette génération il nous faut une autre école de leadership pour transformer le destin par un truchement de la révolution mentale pour stoppé l’emmoragie néanmoins tout est à revoir la République sombre dans un vide existenciel sur le plan de l’émergence et du développement.

Akili Fundi.

La Rédaction

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *