2023 : Les présidentiables sont au four pour surprendre des calculs du peuple

2023 : Les présidentiables sont au four pour surprendre des calculs du peuple

L’on ne fait pas affaire avec un sorcier car vous serez le prochain butin [basalaka likopa na ndoki te po suka suka ako lia yo] dixit un adage kinois. L’enterinement de Malonda se fêterait à Kingakati ?, s’est demandé un jeune chômeur.

Au lendemain de la démission du vice-premier ministre ministre de la justice, Célestin Tunda Yakasende ,le Front Commun pour le Congo (FCC) boutiquait déjà le retour d’un de leurs à la tête de la Rdc ?

Lors de sa retraite au Kongo central, et de plusieurs réunions organisées à Kingakati, le FCC s’est employé à examiner les voies et moyens d’imposer sa volonté en 2023( attention na un keba na deux), même au prix de la carte Olive Lembe, Zoé Kabila et Richard Muyej…

Ces potentiels candidats se font déjà remarquer sur terrain, sur fond de guerre des positionnements des partis politiques!

Soixante ans après l’Indépendance, aucun programme politique n’a jamais profondément le destin des Congolais. Les enjeux majeurs, mineurs et superficiels qui pèsent au bord du fleuve Congo restent une conséquence logique de l’inconscience de la classe politique congolaise. Soyons debout pour imposer la volonté populaire, gage d’un avenir meilleur.

juliomutoto

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *