Acharnement visible de L’IGF contre le Sénateur Matata Ponyo|opinion libre

Acharnement visible de L’IGF contre le Sénateur Matata Ponyo|opinion libre

Acharnement visible de L’IGF contre le Sénateur Matata Ponyo|opinion libr

Le sénateur Augustin Matata Ponyo, serait-il Victime de l’acharnement de l’inspection générale de finance ?

L’on retiendra que juste après l’annonce du sénateur Matata Ponyo d’être candidat de l’espoir à la présidentielle de 2023, des agitations tiré d’un article de l’igf qui démontre un caractère d’acharnement ciblé contre L’ancien premier ministre, sénateur Matata Ponyo.

C’est depuis un moment que la communauté internationale et nationale assiste à l’acharnement Politique et judiciaire contre la personne du sénateur Matata Ponyo Augustin.

” Le plan était déjà bien établi.”

L’inspection générale de finance par la Machination diabolique, c’est présente comme branche armée du pouvoir pour discréditer le sénateur Augustin Matata Ponyo, devant l’opinion publique en portant des montages sur de dossiers écrans utilisant les médias et des robots communiquant pour des fins de diabolisation.

“Affaire Bukanga-fioto, pétard mouillé”

Au sénat, la position de l’actuel président de la chambre de sage fait comprendre en vrai qu’il y aurait un problème particulier contre Augustin Matata Ponyo, du début du dossier jusqu’à la remise des immunités l’on constate une attitude et comportement irresponsable du bureau du sénat présenta dans les faits la présence d’une main noire, passant par la cour constitutionnelle le droit a était dit Augustin Matata  Ponyo ne plus justiciable pour des faits monter par l’inspection générale de finance.

C’est à travers une avalanche des mensonges et manipulation que certains couloirs invisibles ne cessent d’orchestrer et vilipende la personne de l’ex Premier ministre A.M.P. .

Des journalistes bien connues bénéficient d’un payement mensuel à l’igf la Mission serait des torpillé le sénateur Matata l’accusant sur des choses qui n’auraient aucune véracité.

“Un challenger qui fait peur, détenant tous les atouts Providentielles”.

Contre toute attente, des parlementaires Debout et des journalistes épris de haines ont manifestement tiré à balles réelles en portant.

Des fausses accusations venant de l’inspection générale de finance, qui fait office d’acharnement sur le montage du dossier bukangalonzo “une affaire qui aurait pour mission d’éliminer le sénateur Augustin Matata Ponyo du course pour des élections de 2023”

Pourquoi tant de haine contre un citoyen qui par son ingéniosité a posé des actions qui resterons dans les annales de la République un bâtisseur, un leader clairvoyant.

Après avoir échoué sur le dossier de la loi tshani qui avait pour mission d’éliminer Katumbi du jeu politique encore une fois contre l’homme intègre les ennemis du développement viens une fois encore de mordre la poussière cependant, Matata Ponyo ne pas un échantillon pour expérimenter l’état de droit dans son corps.

Son intégrité et intelligence politique font de lui un prisonnier à l’air libre dans son propre pays, le Grand Kivu et le Maniema soutiendrai la candidature de l’homme des cravates rouges en 2023.

Murakarani godsend.

 

 

La Rédaction

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *