GÉNÉRAL BUDJA MABE FOR EVER| opinion libre

GÉNÉRAL BUDJA MABE FOR EVER| opinion libre

GÉNÉRAL BUDJA MABE FOR EVER| opinion libre

” La pire des malédictions pour celui qui est mort, disait un sage, n’est pas en fait la mort en soi, mais l’oubli !” Moi, je n’ai pas oublié, car on n’oublie pas un héros! Le 19 mai 2009, dans un hôpital de Johannesburg, un cœur a arrêté de battre; le patient venu de Kinshasa quelques jours plus tôt a donc cessé de souffrir… Lui qui a eu à côtoyer la mort de très près sur bien des champs de bataille, avait pourtant bon espoir de vaincre ce mal mystérieux qui le rongeait depuis de longs mois! Le Rambo des Grands Lacs meurt finalement loin de Bukavu qui l’a porté en triomphe, loin de Kinshasa qui l’a célébré…

Formé aux États-Unis, en Chine et en Israël, ce vaillant soldat aura marqué les esprits notamment pour avoir mis en déroute les troupes rwandaises de Mutebusi en 2004! Nous devons donc apprendre à dire à nos enfants que ce pays a connu de vaillants soldats qui se sont illustrés dans les hauts faits d’armes, et qui, pour rien au monde, ne voulaient trahir la nation! Nous devons leur dire aussi que, s’ils aiment les héros des dessins animés, ils devaient plutôt aimer davantage les héros de leur destin animé!

Budja Mabe aura donné une grande leçon de patriotisme déjà, en août 1998, quand James Kabarebe et ses hommes, après avoir traversé le pays de l’Est à l’Ouest, atterrissent à la base de Kitona, pour persuader les ex-FAZ en formation idéologique, de marcher sur Inga! Il refusera à ses risques et périls! Craignant ainsi un règlement des comptes, Budja Mabe marchera de nuit jusqu’à atteindre Kinshasa à pied! Certains de ses compagnons trouveront hélas la mort en cours de route! Comment donc oublier un tel soldat qui, fût-il mort, interpelle la mémoire collective, et appelle la nation tout entière à plus de patriotisme! A vos ordres, mon Général! © D.M.

La Rédaction

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *