Dialogue en RDC un éternel recommencement

Dialogue en RDC un éternel recommencement

Les historiens indépendants comprendront bien que depuis 1960, la RDC a enregistré près des 57 Dialogues regroupant [l’opposition , le pouvoir, la société civile et les parties belligérantes] sous plusieurs impulsions et modérations de la communauté dite internationale.

Le plus proche 《le Dialogue intercongolais》qui s’est soldé aux partages du pouvoir entre les mouvements rebelles et pouvoir de Kinshasa , Rcd-goma (Rwanda), Mlc soutenue par (l’Ouganda) et certains mouvements des mayi-mayi l opposition, la société civile, les confessions religieuses etc….

Les objectifs du dit dialogue était la création des institutions d’appui à la démocratie ,la haute autorité des médias (h.a.m), la Commission électorale indépendante ( C.e.i) la commission pardon et réconciliation et la commission de lutte contre la corruption.
De ce dialogue le (1+4 ) verra le jour un , président suivie des quatre vices président.

  • Président :Joseph kabila
  • Vice -président :Jean pierre Bemba chargé de finance et économie,
  • Vice-président : Azarias ruberwa chargé de défense et sécurité,
  • Vice-président : Yerodia Ndombasi : chargé de Construction et développement,
  • Vice-président Arthur zahidi Ngoma : chargé de la culture et art,

Soudain l’apparition d’un abbé le fameux 《Apollinaire malumalu 》qui dirigea la [C.e.i ] et organisa le référendum ensuite les élections législatives provinciale et présidentielle, malgré les résultats chaotique c’était une première expérience au bord du fleuve Congo, après suivirent d’autres dialogues et consensus qui s’est résulté aux partage du pouvoir retour au case de départ le dialogue de la cenco…..

Aujourd’hui après un an et demi que préside Tshilombo aux destinées des millions des congolais, l’udps à travers son président a.i. visite le cardinal Ambongo pour un autre dialogue d’ouverture et de balisage du prochain processus électoral qui commence déjà aux allures d’encablures chroniques wait and see.

juliomutoto

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *