foot-Elimintoires can 2021:le plus titré,Nsengi Biembe incapable de qualifier la Rdc à la phase finale

foot-Elimintoires can 2021:le plus titré,Nsengi Biembe incapable de qualifier la Rdc à la phase finale

Après trois phases finales de la Can avec Florent Ibenge,la RDC sera absente à la prochaine Can au Cameroun.
Cette fois-ci avec l’entraîneur le plus titré de tous les entraineurs congolais,Christian Nsengi Biembe.

Humiliée(3-0) par les panthères du Gabon, ce jeudi 25 Mars lors de l’avant-dernière journée des éliminatoires de la CAN – Cameroun 2021, la RDC va manquer la phase finale prévue en début d’année prochaine à cause d’une désorganisation voulue et entretenue.

Le Gabon et la Gambie sont les deux qualifiés du groupe au grand dam des congolais et Angolais méconnaissables.

Après avoir participé à la phase finale de trois dernières éditions de la CAN, la RDC va s’en vouloir, mieux se réveiller de sa torpeur légendaire d’entretien et promotion de l’incompétence.

Sans vision ni programme digne de ce nom, le ministère des sports est devenu une grosse et laide agence de voyage et de régularisation des ordres de mission. Les ministres passent et se ressemblent : tous, viscéralement ont prouvé leur incompétence notoire.

La Fédération Congolaise de Football Association ( Fecofa) est un essaim d’incompétents et arrogants débraillés. Elle est outrageusement incapable de trouver un staff technique qui ait un niveau acceptable en plus de briller par la négligence incommensurable des talents Congolais.

Plusieurs personnes s’interrogent sur ce qui s’est passé pour que les internationaux évoluant en Angleterre ou encore Gaël Kakuta et Wissa ne rejoignent pas la sélection. Comment continue-t-elle à gérer le dossier Meshack Elia, l’un des meilleurs ailiers que la RDC compte sur ses rangs ? Comment a-t-on laissé sur le banc un coach dont la cécité tactique était perceptible même par des gens qui ne se sont jamais intéressés au football ?

“Remplacer Florent Ibenge par Nsengi Biembe, c’était mettre un nul à la place d’un faible” a lâché un fan des léopards visiblement déçu.

Pour le journaliste Prince Nzazi,Nsengi Biembe est semblable à un détenteur d’une licence mais sans être capable de le défendre.

Quid des championnats locaux ? De vrais tournois fondamentalement inutiles. Complaisance légendaire dans la manière de statuer des litiges, niveau technique médiocre, manque d’une d’une politique managériale, foisonnement des clubs de football en bambous. Le championnat Congolais depuis est un moment est sans vision ni objectifs.Sinon un flux de violation systématique des systèmes nerveux de nombreux sportifs…

On va manquer la phase finale, mais ce sera pour la énième fois un non événement tant que les ratés de 2008, 2010 et 2012 n’ont jamais fait l’objet de profondes interrogations.

Djastro M.Boswa

juliomutoto

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *