FOOT-KINSHASA:MAX MAYAKA À PASCAL MUKUNA “UNE DÉMISSION NE SE FAIT PAS SUR LES RÉSEAUX SOCIAUX”

FOOT-KINSHASA:MAX MAYAKA À PASCAL MUKUNA “UNE DÉMISSION NE SE FAIT PAS SUR LES RÉSEAUX SOCIAUX”

Une correspondance circule sur les réseaux sociaux annonçant la démission de Pascal Mukuna au poste du président du Fotball Club Renaissance du Congo. Il justifie sa démission “suite à ses lourdes taches dans plusieurs autres secteurs”.

Pour Max Mayaka l’un de cofondateur de cette formation cette démission est considérée comme un sens élevé de responsabilité car sous d’autres cieux ,si les choses ne fonctionnent pas correctement, il est honorable de démissionner.

“Cette démission de Pascal Mukuna est un sens élevé de responsabilité.Parfois les gens pensent que démissionner est une forme de faiblesse ou quelque chose de honteux. C’est noble,cette démission c’est quelque chose d’inattendu mais c’était prévisible parce que une équipe ne peut pas se gérer comme une boutique”a fait savoir Max Mayaka.

Il à rassuré les supporters que la grande commission des supporters qui est l’organe attitré pour recevoir cette démission, le conseil d’administration avec les membres et tous les supporters sont prêts à attendre cette démission et de l’accueillir à bras ouvert.
L’ancien president du DCMP de Kinshasa demande au président démissionnaire de suivre la procédure de démission comme il faut.

“Une démission ne se fait pas sur les réseaux sociaux, cette démission doit être acceptée par ceux qui se considèrent comme des membres fondateurs, membres effectifs et membres sympathisants de ce grand club.Pour ma part, je dirai que les nombreux supporters du FC Renaissance qui nous suivent ,doivent être tranquilles parce que nous nous sommes résolus de suivre au jour le jour l’évolution de notre equipe” a-t-il ajouté.

Les journées ne sont pas roses au sein du FC Renaissance, parce que tout le monde n’est pas satisfait comment les choses évoluent.
Une équipe qui dégageait une autre énergie à sa création en 2014 et une vision exceptionnelle que le président fondateur partageait avec les supporters et ses collaborateurs. Mais une chose est vraie, depuis un temps le navire orange de la capitale a créé déjà des mécontentements et une malaise s’est installée sans dire son nom.
Six ans après la création du club, beaucoup de compagnons de lutte de Mukuna se sentaient frustrés, quoique certains n’occupant pas une parcelle de responsabilité au sein du club. Ils se sont résolus de voir tout ce qui s’y passe de loin, à l’instar d’Antoine Musanganya ,Roger Nsingi,Max Mayaka et Herman Bolembele pour ne citer que ceux là.

La question que beaucoup d’observateurs se posent est de savoir si le départ de Pascal Mukana sera la libération de cette formation qui a fait rêver plus d’un dans la capitale kinshasa.

Wait and see

Djastro Mubemba

juliomutoto

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *