Kinshasa/Sécurité Routière : Réunion spéciale entre le commissaire divisionnaire adjoint Sylvano Kasongo/inspecteur provincial de la police nationale congolaise avec la synergie des associations des chauffeurs

Kinshasa/Sécurité Routière : Réunion spéciale entre le commissaire divisionnaire adjoint Sylvano Kasongo/inspecteur provincial de la police nationale congolaise avec la synergie des associations des chauffeurs

Sur une invitation spéciale du commissaire divisionnaire adjoint/inspecteur provincial Sylvano kasongo, a reçu ce lundi à 14h la délégation de la synergie des associations pour la défense des droits des chauffeurs et pour le civisme routier en RDC (SADCPCR/RDC) conduit par le Coordonnateur National le citoyen serviteur chardin NGOIE et son adjoint charly Ndongala.

 

Plusieurs associations entre autres Mopila/Asbl, avec a la tête son président National Eric MANIANGA, son secrétaire général Armand Ngoma ainsi que son communicateur papy Kadiwaku.

Après le mot de bienvenue par le commissaire provincial Yvan kasongo, c’était le tour d’une présentation des commissaires supérieurs de toutes les unités de la police ville de kinshasa.

 

Comme un bon père de famille, le commissaire provincial avait donné la parole à la délégation des chauffeurs.

 

Sous la présentation du coordonnateur National chardin NGOIE, tour à tour les délégués de huit associations ont répondus présents.

 

Le commissaire provincial avait ensuite présenté les problèmes liés à la grève qu’il avait qualifié de sauvage juste à l’ouverture de la session préliminaire des examens d’état aussi l’arrivée du président ougandais lundi 12 juillet dernier à kinshasa.

 

Une manifestation qui a était rejetée par la synergie en brandissant des preuves.

 

Il sied de noté, que plusieurs revendications des chauffeurs étaient exposées sans ambages.

Tracasserie des policiers des unités autres que la PCR et celle de la PCR etc.

 

Notons par ailleurs que, cette réunion a durée plus de deux heures sans la presse.

Et parmis les différentes tracasseries évoquées par les chauffeurs, celle des agents de transport terrestre était considérée comme la plus méchante et stressante qui a engendré des frustrations auprès des chauffeurs.

 

Dans la prochaine commission qui statuera sur les problèmes liés aux transports dans la ville de kinshasa, la synergie des associations prendrait part selon la promesse du commissaire divisionnaire adjoint/inspecteur provincial de la police nationale congolaise Sylvano Kasongo.

juliomutoto

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *