L’intersyndicale de la rtnc, un grand démon qui bloque l’émergence de la chaîne nationale

L’intersyndicale de la rtnc, un grand démon qui bloque  l’émergence de la chaîne nationale

L’intersyndicale de la rtnc, un grand démon qui bloque l’émergence de la chaîne nationale| opinion libre

C’est à travers un média en ligne dénommé actu7.cd que les syndicalistes de la radiotélévision nationale congolaise ont jeté de l’opprobre au programme de redevabilité qui est un espace dédié à présenter le bilan du gouvernement des Warriors, ils ont pondu un  texte remplis des immondices morales contre l’action du gouvernement initiée par le ministre de la communication, média et porte-parole du gouvernement.

Ses pseudos journalistes accusent le ministre Patrick Muyaya de prendre en otage 80 % du programme de la rtnc et la salle maman Angebi en date du 17 mai dernier, un mensonge grossier monté de toutes pièces.  La simple information est que le ministre de la communication avait lancé un programme dénommé la “redevabilité” qui est une thématique dédiée au membres du gouvernements pour présenter l’essentiel du bilan de l’an 1 du gouvernement Sama lukonde, dit des Warriors.

Vu le caractère professionnel que revêt ce programme, sa production se fait dans la salle maman Angebi.

Parlant de ce même groupe dit intersyndicale , c’est un agrégat qui ne manœuvre que pour la déstabilisation des plusieurs comités de gestion et aujourd’hui, il s’organise à saper l’image du président de la République et du Premier ministre en oubliant que le devoir de redevabilité est un ensemble d’information lié au bilan de l’action du gouvernement et du Premier ministre. C’est une présentation qui démontre la positivité de l’action du chef de l’État aux attentes de la population.

Ils se sont posé des questions telles que pourquoi l’on a pas fait appel aux techniciens de la rtnc , sachant même bien l’image de la rtnc au-devant de la population ces derniers 15 années correspond aux désordres, à l’absence d’une mise à niveau du personnel et tant d’autres agissements peu professionnels caractérisant cette maison.

Ce ne pas au ministre Muyaya de former les journalistes, ils sont des fonctionnaires de l’État et ils ont une direction générale, c’est la direction générale qui doit former ses journalistes aux techniques de nouvelle technologie au lieu de se plaindre sur la production de ce programme de membres du gouvernement. Le but de la correspondance de l’intersyndicale n’est rien d’autre que la volonté manifeste de créer une rébellion contre le ministre de la communication et saboter l’action du gouvernement.

Depuis pré de 20 ans qu’aucun Premier ministre n’a produits en direct une émission dans les installations de la rtnc ce programme de redevabilité initié par le warriors Patrick Muyaya valorise la chaîne nationale et cette production a permis au Premier ministre de palper les conditions de travail et d’y apporter prochainement un soutien du gouvernement pour permettre à la rtnc d’être compétitif face aux médias en RDC malheureusement l’intersyndicale orchestre de la machination pour empêcher la télé nationale de progresser.

En conclusion, l’intersyndicale doit s’assumer d’avoir combattu le chef de l’état. Les membres de cette structure oublient que dans tous les ministères, il y a des attachés de presse de la RTNC. Le mal qui ronge la rtnc réside en son intérieur ” l’intersyndicale” wait and see.

Godsend Fundi.

La Rédaction

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *