Rdc- médias : Les à-côtés du Ministre de la communication et médias, Patrick Muyaya Katembwe depuis sa nomination

Rdc- médias : Les à-côtés du Ministre de la communication et médias, Patrick Muyaya Katembwe depuis sa nomination

Par Gilbert fundi.


À chaque sortie médiatique du ministre de la communication et médias, Patrick Muyaya fait parler de lui. Du fond, du style et de la forme dans ses différentes prestations.




Il a tenu un point de presse co-animer avec le porte-parole des Fardc, le général Kasonga et le commissaire divisionnaire ( porte-parole de la police) le colonel Mwana mputu. Au menu de ce point de presse

L’état de siège décrété par le chef de l’état pour en finir avec les affres et atrocités dues à l’insécurité qui plane dans la province du Nord Kivu et Ituri.


Sur le plan du style, Patrick Muyaya dans sa qualité de professionnel de médias, vient de mettre fin au phénomène porte parole de la radio télévision nationale congolaise (rtnc) qui avait pour mission très souvent d’interrompre des journalistes et présenté le ministre comme étant trop chargé à répondre aux questions des journalistes.


 Nous avons assisté aujourd’hui à l’avènement d’un leadership simpliste très respectueux des canevas et de l’heure. D’aucuns, ignore que la plupart de ses prédécesseurs avaient pour habitude de répondre avec insolence aux questions des journalistes ce mardi pendant le jeu des questions et réponses. Le ministre Muyaya a procédé par la modération en accordant la parole à tout le monde et répondant avec intelligence et objectivité aux questions posées.


La forme de sa prestation relève d’une forte capacité d’expertise en communication, devons, nous dire que la méritocratie vient de s’installer au ministère de la communication et médias ?


Pour finir le fond, le modérateur s’affichait comme étant détenteur de la connaissance du dossier sur le plan juridique, stratégique et politique.Toutes nos félicitations au collège de conseiller pour la marque qu’impose le nouveau ministre de la communication et médias.

juliomutoto

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *