Rdc-medias : Les anciens de l’isti appelés à créer une nouvelle structure sécurisante pour la corporation des journalistes

Rdc-medias : Les anciens de l’isti appelés à créer une nouvelle structure sécurisante pour la corporation des journalistes

De nombreuses voix s’élèvent contre l’UNPC.  C’est en depit de la dernière élection qui avait eu lieu à Moanda au Kongo-Centrale d’où le défunt président Kasonga Tshilunde était réélu contre toute attente.Les méandres occasionnés avant ces élections ont causé une avalanche d’attaques médiatiques d’un groupe des journalistes qui auraient été manipulés dans le but de savonner le patriarche Malembe TAMANDIAK. Ce dernier était traité de tous les noms d’oiseaux suite à un point de vue sur la petodie régnante au sein de l’UNPC.

Choqué suite à cette immaturité professionnelle de certains journalistes,
le collectif des journalistes pour le respect et la dignité  dirigée par Altess Makambo de la Radio télévision du groupe l’avenir et de Gilbert Fundi éditeur général d’éditorial7.net ont organisé des activités des protestations contre ces corollaires devenues monnaies courantes dans la corporation et ont sollicité l’implication des anciens de l’isti pour la création de l’ordre des journalistes et professionnels des médias dans le but des restaurer l’ordre et la discipline longtemps perdus par ce métier noble.

Lors du vernissage de l’ouvrage du professeur Recteur MUNKENI LAPESS Rigobert intitulé : liberté, droit et responsabilité médiatiques qui avait connu la participation, à la présentation du livre la présence de monsieur Severin Bamanyi qui a étalé l’essentiel du contenue de l’ouvrage aussi l’intervention du sociologue Professeur Emile Bongeli qui a fait la lecture voulue libre par les organisateurs dans ses mots le sociologue a signifié plusieurs dérives et l’envahissement du métier par le non initié et a apporté quelques recommandations dont la création possible d’une nouvelle structure regroupant les initiés en sciences de l’information et de la communication (sic). Dans son speach le professeur Bongeli a dénoncé plusieurs fois le laxisme de l’UNPC qui octroie des cartes des membres à n’importe qui et de manière peu orthodoxe. Il s’est indigné du populisme sans respect d’éthique et déontologie caractérisé par l’avènement des réseaux sociaux.Le Professeur Bongeli a à la même occasion fait appel aux gardiens du temple pour se pencher sur la création de l’ordre et le syndicat des Journalistes et professionnels des médias.

Prenant la parole à la fin,le recteur MUNKENI a signifié l’intérêt de ce grand projet de subvention aux médias pour que le phénomène coupage soit  à l’avenir dans les oubliettes. Signalons par ailleurs que l’ouvrage était baptisé par Modeste Mutinga, sénateur honoraire et ancien président de la haute autorité des médias devenu aujourd’hui Conseil Supérieur de l’audiovisuel et de la Communication(csac) avec la participation du centre d’études en communication (cecom).

Gilbert Fundi

juliomutoto

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *