Rdc – santé:  Le couvre-feu décrétée est une distraction méconnue

Rdc – santé:  Le couvre-feu décrétée est une distraction méconnue

Depuis la déclaration de la seconde vague du covid-19 par l’équipe de riposte,l’on assiste à une mesure male conçue de par son application. Après des réunions entre l’équipe de riposte et les autorités, l’obligation était de pouvoir appliquer le couvre-feu.

Les à-côtés de la dite mesure.

En regardant de près, l’instauration du couvre-feu à 21 h ne correspond pas aux aléas des quotidiens de Congolais, les Kinois du district de la tshangu surtout.Les élèves, les étudiants et la population dans son ensemble restent les premières victimes de cette mesure à cela s’ajoute la fermeture du marché centrale de Kinshasa (zando).

Caractéristique de ces deux mesures
Couvre-feu prise pour stopper covid-19 malheureusement pendant la journée, des individus s’entassent comme la sardine dans une boite,exemple épatant les pleins du marché central zando et gambela.Le port des caches-nez intéresse peu, une autre injustice des églises ouvertes,des marchés ouverts, les embouteillages causés par l’absence de routes qui aussi occasionnent l’entassement des citoyens dans des arrêts des bus. “Le Covid-19,le jour il est inefficace et c’est le soir qu’il devient dangereux?” S’interroge un compatriote qui a l’air désespéré.

Pourquoi aussi laisser des boites de nuits fonctionner, mais les écoles doivent rester fermer?

Gilbert fundi. 

juliomutoto

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *