RDC – SOCIÉTÉ : LA PROSTITUTION VIRTUELLE SOUS COUVRE-FEU A KINSHASA 

La crise économique qui frappe le monde entier suite à la covid-19 n’épargne aucune famille à Kinshasa les effets des échanges des services corporels devient de plus en plus dangereux pour la morale le cas précis, c’est sur les réseaux sociaux d’où des filles eux même sollicite des relations avec des inconnus juste pour gagner un pain ,une chemise,un body,un pantalon, etc….

Cette pauvreté s’explique par la présence d’une économie modique et l’absence d’une politique d’émergence du pays l’on constate aujourd’hui des filles préfèrent avoir plusieurs partenaires en monde “likelemba” juste pour remédier aux questions financières aux seins de leurs familles. 

Phénomène dit minembwe

Conséquence 

Le phénomène s’exporte partout à Kinshasa des petites-filles qui sortent avec des vieux la plupart bénéficient des infections sexuellement transmissibles.

Autres faits même les femmes mariés le font,

Caractéristique 

Exemple à Bandalungwa dans la plupart des terrasses et bistrots, vous trouverez des filles avec des hommes mariés ,

À kasavubu vers enseignement c’est la même chose, chez bana kin la encore c’est pire des vieux papa qui drague même les femmes accompagnées par leurs copains le phénomène est dit sugar daddy.

Plusieurs phénomènes dus à la pauvreté et le gouvernement ne fait rien pour remédier aux problèmes qui s’ encrage dans la société chaque époque présente ses phénomènes et mœurs.

Gilbert Fundi.

.

juliomutoto

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *