Kinshasa-Social: des individus instrumentalisés pour dénigrer des efforts du gouverneur

Kinshasa-Social: des individus instrumentalisés pour dénigrer des efforts du gouverneur

Par la rédaction.


Depuis que le chef de l’état a soutenu le projet de reconstruction et réhabilitation du marché central de Kinshasa appelé communément Zando qui jadis était devenu un dépotoir des immondices et poubelles de tout genre, les esprits malveillants ont décidé de lancer des actions de sabotage et manipulation de l’opinion publique en accusant l’hôtel de Ville d’être à la manœuvre. 



Ils propagent de fausses informations allant même à signifier sur les ondes de certaines radios que le chef de l’état a été induit en erreur par le gouverneur de la ville en acceptant de lancer la destruction de ce marché et sa construction.

Des enquêtes menées par la rédaction d’editorial7.net des descentes aux marchés construit provisoirement pour accueillir les vendeurs venant du dit marché,le constat est amère. 

La population kinoise est un peuple qui veut le changement et son contraire. Au marché rail sur l’avenue du 24 novembre, l’administrateur très inquiet du comportement des femmes vendeuses du marché central. Elles ont eu des tables gratuitement pour écouler leurs marchandises, mais elles préfèrent ne plus occuper les étalages et préféreraient vendre à même le sol  sous la bou au marché central. 

L’hôtel de ville par le truchement du gouverneur, les autorités compétentes ont lancé la construction du marché  pour désengorger zando et permettre sa construction. Mais ce projet connaît la manipulation des individus qui occultent le syndicat des vendeurs pour boycotter l’initiative du 1er citoyen de la ville.

Selon l’administrateur du marché érigé au niveau de 24 novembre, le gouverneur a demandé que la distribution des étalages soit gratuite choses faite. Hélas, des étalages sont vides dans presque tous les quatre marchés de Itaga à kalembelembe en passant par kabinda et rail 24 presque la même chose.

Certes, les travaux de la reconstruction du marché central de Kinshasa ne sont pas bien accueillis, mais les faits prouvent que les autorités de la ville, particulièrement le gouvernement font de leurs mieux pour placer tous les vendeurs dans des marchés érigés provisoirement. 

juliomutoto

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *