La majorité populaire contre la majorité parlementaire

La majorité populaire contre la majorité parlementaire

Au lendemain de sa désignation au remplacement de Corneille Nanga Yabohuo ,RONSARD MALONDA devenue potentiel bête noire de ses pères.

Que ce qui s’est passé réellement pendant son élection ?

Tantôt il est le représentant de l’église KIMBANGUISTE tantôt proche du FCC et ensuite défenseur de résultat à la cours constitutionnelle ayant conduit FATSHI@13 à la magistrature suprême.

Quel jeux jouerait la CENCO , LES CONFESSIONS RELIGIEUSES, L’ASSEMBLÉE NATIONALE , LAMUKA ET CACH ?

En quoi le choix de MALONDA fait couler de sang des paisibles citoyens ?

Que cache le vrai combat sous les casquettes des partis politiques et mouvement citoyens ?

En vrai, l’actuelle configuration de la CENI ne donnerait jamais de la place aux membre de la Fatshilie étant donné qu’il n’ont pas la majorité parlementaire nonobstant la majorité populaire des combattants et wewas qui font la théorie de deux bonbons la rue et l’opération toyebi ndaku.

Le contrôle de la CENI devient l’épicentre des tous les enjeux où LAMUKA, FCC,CACH ,CENCO s’est battent pour 2023.

juliomutoto

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *