Opinion libre:La terrible leçon du Sénat | Editorial7.net

Opinion libre:La terrible leçon du Sénat | Editorial7.net

Hier, au plus fort du régime Kabila, il suffisait que Néhémie Mwilanya assiste à une plénière de tous les enjeux, silencieux comme un buste de Bouddha dans un coin de l’hémicycle, pour que les consignes soient scrupuleusement respectés dans les rangs des hommes du raïs! Aujourd’hui, dans le même rôle ou presque, Jean-Marc Kabund doit avoir découvert, avec ce qui vient de se passer au Sénat, que les choses sont beaucoup plus compliquées qu’il ne le pensait! Après les victoires remportées dans les deux chambres du Parlement, dans l’euphorie de l’Union Sacrée nouvellement créée, tout porte à croire que, plus le temps passera, plus les frustrations prendront corps au sein de cette dynamique, plus la discipline deviendra finalement une denrée aussi rare que les larmes de chien!

En effet, depuis les lendemains de la chute de Mabunda, beaucoup d’eau a coulé sous le pont… Du coup, l’appel du 5ème à l’Union Sacrée des forces vives de la nation, aux résonances de l’appel du 18 juin du général de Gaulle, ne semble plus mobiliser les troupes sur le terrain…

En effet, sur une scène politique où déjà les alliances se font et se défont au gré des intérêts bassement matériels, la situation était prévisible… Et le temps va faire éclater au grand jour les agendas cachés des uns et des autres… Situation tout aussi prévisible quand des leaders aux intérêts antagonistes au sujet de 2023 ont choisi de prendre place dans le même navire… Des orages annoncés se signalent aujourd’hui plus tôt que prévus!

D’une part, dans un instinct de survie collective, les barons de l’ancien régime ont vite choisi de réchauffer leurs réseaux dormants, et faire preuve de solidarité face à la croisade de la Justice dont ils se disent être victimes… Justice, à leurs yeux, instrumentalisée par le nouveau régime! D’autre part, 2023 ouvre plusieurs fronts sur la scène politique congolaise… Tout se passe en effet comme si tout est désormais calculé par rapport à cette échéance électorale! Derrière des sourires d’hôtesse de l’air, les leaders de l’Union Sacrée affichaient hier une grande convivialité au point d’être tentés d’aller passer les vacances ensemble, avec femmes et enfants…

Aujourd’hui, les visages sont plutôt sévères, la rhétorique l’est tout autant! Chez le partenaire de CACH, elle est désormais rendue sur un ton martial, annonçant des coups plus violents, et parfois en dessous de la ceinture… Veillée d’armes à Bukavu!

© D.M.

juliomutoto

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *