Rdc-presse : La journaliste Joëlle kombe en danger. Elle serait menacée par l’entourage de Frank Diongo

Rdc-presse : La journaliste Joëlle kombe en danger. Elle serait menacée par l’entourage de Frank Diongo

C’est depuis quelques jours que la directrice générale de la chaine YouTube plus clair tv reçoit des appels et menaces de la part des maîtres sportifs de l’entourage de l’ex prisonnier de Joseph kabila à la personne de Franck Diongo président du parti politique MLP.

Tout est parti de l’espace qu’elle a accordé à Maître Nico Mayengele ancien SG du MLP pour une émission réplique. Maitre Nico Mayengele actuellement président du parti politique Congo Normal proche de Martin Fayulu était venu recadrer Franck Diongo sur des allégations portées contre le coordonnateur en exercice de la plate-forme lamuka le traitant de plusieurs mots.

Ce pendant cette réplique aurait dérangé Franck Diongo et son entourage. Se refusant de passer plusieurs fois pour un droit de réponse comme l’exige les textes en vigueur, l’entourage de Franck Diongo Shamba l’ ont obligé de solliciter une clémence, demander pardon à Franck Diongo ou soit qu’elle cesse de produire des émissions. Répondant à une invitation de l’ un des avocats proches de Diongo et de la famille lui ont obligé de ne pas passer nuit chez lui ça fait presque 48h où des menaces s’accentuent.

L’état de droit censé être un monitoring des respects strict des droit de l’homme et de la liberté d’expression se voit déjà amputer des ses outils.

Editorial7.net sollicite l’implication de l’Asbl journaliste en danger (jed),association congolaise pour l’accès à la justice (acaj) le conseil Supérieur de l’audiovisuel congolais (csac) et l’union nationale de la presse du congo(unpc) dans cette affaire qui devient de plus en plus préoccupante.

Selon les proches de la journaliste si quelque chose de mal arriverait à joel kombe, les responsables sont bien connus car elle détient des preuves des enregistrements d’Appels et des menaces .

C.Murakarani

juliomutoto

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *