Rdc – société : hommage 9 ans déjà mourrait AKM| Éditorial7.net 

 Rdc – société : hommage 9 ans déjà mourrait AKM| Éditorial7.net 



Le 12 février 2012, décès de Katumba Mwanke 

C’était aux environs de 13h heure de Bukavu, un avion un jet privé, biréacteur Gulfstream 200 s’écrase aux abords de l’aéroport de Kavumu à Bukavu ; causant la mort de Katumba Mwanke celui qui était surnommé “l’homme qui murmure à l’oreille de Joseph Kabila. 


L’avion provenait de Kinshasa, après une escale à Goma, et avait à son bord de nombreuses personnalités politiques, dont Matata Ponyo à l’époque ministre des Finances, Marcellin Cishambo gouverneur de la province du Sud-Kivu et Antoine Ghonda ambassadeur itinérant du Président de la République et ancien ministre des Affaires étrangères. 

La cause de cet accident n’a jamais été connue jusqu’à ce jour, mais à en croire les premières informations propagées après le crash, le pilote avait raté son atterrissage et avait terminé sa course dans la rivière Kalunga une erreur de pilotage donc, car les 2 pilotes de cet avion, de nationalité américaine, voyageaient pour la première fois dans la région.




Katumba Mwanke était considéré comme l’un des très proches collaborateurs  sinon le principal conseiller de Joseph Kabila. 

En novembre 2000, lorsque Joseph Kabila alors général de l’armée congolaise est pris en tenailles dans la forêt de Pweto, encerclé par les troupes rwandaises et celles du RCD-Goma, c’est Katumba Mwanke qui est à ce moment-là gouverneur du Katanga qui lui envoie sur place un hélicoptère pour l’exfiltrer et le mettre à l’abri. Depuis, le destin des deux personnes.

juliomutoto

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *